Actions

Pour atteindre ses objectifs, l'association a, notamment, réalisé des études qui lui permettent de préciser, élargir et conforter ses capacités d'action.

 

En 2005-06, trois études ont été menées avec la collaboration de spécialistes externes à l'association. Une des études, financée par la CoCoF, a procédé à la recherche des différents modes de financement possibles (classiques et alternatifs) pour la réalisation d'espaces de vie pour les personnes handicapées mentales.

 

"Après le type 2" Comment les parents préparent la fin de la scolarité ? Cette seconde recherche qualitative, également financée par la CoCoF, nous a permis de mieux connaître les besoins des parents et des personnes handicapées mentales, au moment de et après avoir quitté l'enseignement.

 

Un nouvel état des lieux sur l'hébergement des personnes handicapées mentales en Région bruxelloise a été établi et nous conforte dans l'estimation qui avait été faite en 1999 concernant les places: il manque au minimum 200 places en centre d'hébergement et plus de 150 places en centre de jour pour les adultes handicapés mentaux aussi bien modérés à profonds. L'écart entre le besoin de places et l'offre de services a tendance à s'accroître.

 

En 2008, une nouvelle recherche Analyse de la transition postscolaire de jeunes en situation de handicap mental modéré à sévère s’est intéressée au parcours postscolaire de jeunes ayant transité par l’enseignement spécialisé secondaire de type 2 (destiné aux élèves ayant une déficience intellectuelle modérée à sévère). Nous souhaitions connaître l’orientation de ces jeunes dans la vie active en rapport aux études qu’ils ont effectuées, et ce, face au contexte de pénurie de places en Centre de jour et/ou d’hébergement et en entreprise de travail adapté (ETA) pour cette population en Région bruxelloise. Pour rappel, le type 2 est divisé en deux formes d’enseignement. La forme 1 destine les jeunes à une intégration en milieu de vie (ex. : Centre de jour) tandis que la forme 2 doit les préparer à un travail en milieu protégé (ex. : ETA).

 

En 2008-2010, avec l’aide de la COCOF, Constellations a engagé un chargé de mission pour réaliser la recherche-action.: « Étude des différentes alternatives visant à mettre en place un accompagnement des promoteurs de projets et des gestionnaires d’hébergement pour les personnes handicapées mentales ».

 

La 1ère phase de la mission ( janvier à juillet 2008) a permis de :

•        Prendre contact avec les « nouveaux » promoteurs de projets et de rencontrer des acteurs de terrains.

•        Former le groupe « Prom Pro » (Promoteurs de Projet) avec toutes les associations actives dans la  création de nouveaux lieux d’accueil de jour et de nuit.

•        Créer « La boîte à outils » un dossier qui rassemble et structure toutes les informations indispensables à l’élaboration d’un projet d’accueil pour les personnes handicapées. Se poser les bonnes questions au bon moment, avoir des tableaux de bord, savoir où trouver l’information, à quelles portes frapper pour avancer … ce dossier est disponible sur support papier et informatique pour tous les promoteurs de projet.   

        

Dans cette dynamique, une 2ème phase (août 2008 à décembre 2009) à  permis de développer plus particulièrement les points suivants :

•        Les rencontres avec des acteurs institutionnels qui n’avaient pas été contactés lors de la 1er phase.

•        L’aspect infrastructure de l’accompagnement des projets.

•        La mise en place de l’accompagnement des porteurs de projets.